Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Dimanche 17 octobre, 11h00

David Grimal & Marie-Josèphe Jude

Voilà une affiche remarquable pour lancer la saison 2021-2022 du Méjan, avec ce violoniste hors-norme et cette grande dame du piano français et fidèles des Matinées & Soirées Musicales d'Arles.

Voilà une affiche remarquable pour lancer la saison 2021-2022 du Méjan, avec ce violoniste hors-norme et cette grande dame du piano français et fidèles des Matinées & Soirées Musicales d'Arles.

Marie-Josèphe Jude, piano

& David Grimal, violon

Francis Poulenc : Sonate pour violon et piano

Leoš Janáček : Sonate pour violon et piano

Maurice Ravel : Sonate posthume en sol majeur

Igor Stravinsky : Divertimiento

David Grimal connait une carrière internationale de violoniste soliste et chambriste. Il est invité sur les plus grandes scènes du monde et collabore avec les orchestres les plus prestigieux. Ne s’arrêtant pas à son succès comme soliste, il a également crée en 2004 Les Dissonances, orchestre avec lequel il a réalisé plusieurs enregistrements, fréquemment salués par la critique.

Marie-Josèphe Jude fait ses premiers pas au piano et à la harpe au Conservatoire de Nice. Elle rentre à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle reçoit, 3 ans plus tard, les premiers prix de Piano et musique de chambre ainsi qu’une licence de concert de harpe à l’Ecole Normale de Paris. Sa carrière de soliste décolle grâce à sa prestation en tant que finaliste au Concours international de Piano Clara-Haskil. Elle joue ensuite avec les plus grandes formations française et européennes, passant par de nombreux festivals. En 1993, elle enregistre l’intégrale de l’œuvre de Brahms pour piano (Lyrinx). Parallèlement à sa grande carrière, elle se tourne vers l’enseignement, notamment comme professeur du CNSMP.

Composée en 1942-1943 à la mémoire de Federico Garcia Lorca, la Sonate pour violon et piano de Francis Poulenc est aujourd’hui une référence au vu des nombreux enregistrements de l’œuvre. Cette dernière est créée lors d’un concert de la Pléiade à la salle Gaveau à Paris avec Ginette Neveu au violon et l’auteur au piano.

La Sonate pour violon et piano est la seule Sonate achevée sur les trois composées par Leoš Janáček. Composée au début de la Première Guerre Mondiale, cette Sonate exprime la certaine russopholie de Janáček.
Dernière œuvre de musique de chambre composée par Maurice Ravel, la Sonate posthume en sol majeur a été créée en 1927 par Ravel lui-même au piano et Georges Enesco au violon. On y retrouve l’influence des grands maitres du genre, mais aussi celle du jazz et du blues.

Le Duo concertant d’Igor Stravinsky a été réalisé en 1932 en collaboration avec le violoniste Samuel Dushkin. Inspiré par le bucolisme de Pétrarque, le compositeur russe déploie un lyrisme dont les règles strictes lui garantissent le bienfait d’une discinpline rigoureuse à travers le travail de versification musicale.

PETIT DÉJEUNER OFFERT À PARTIR DE 10H !

—————————————
Coproduction La Belle Saison
Le Ministère de la Culture – Direction Générale de la Création Artistique - et la Fondation Daniel et Nina Carasso soutiennent le programme d’éducation artistique et culturelle de La Belle Saison.
Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal de La Belle Saison.
La Fondation d’entreprise Safran pour la musique soutient La Belle Saison dans l’accompagnement des jeunes talents.
La Sacem, la Spedidam et l’Adami soutiennent l’activité et les projets de de La Belle Saison.