Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures de protection face au coronavirus.

6 août - 27 septembre

Disarray

Dans le cadre de Vibrations, exposition collective, le photographe Pendhore propose de découvrir Disarray (« Confusion »). Il est une ode à la complexité et l'imperceptibilité du mouvement de l’eau.

Dans le cadre de Vibrations, exposition collective, le photographe Pendhore propose de découvrir Disarray (« Confusion »). Il est une ode à la complexité et l'imperceptibilité du mouvement de l’eau.

Le projet Disarray (« Confusion ») est une ode à la complexité et l'imperceptibilité du mouvement de l’eau. Ce mouvement unique et imparfait, aussi perpétuel qu’infime, ce mouvement chaotique, cette force indomptable, fascinante, que le hasard ne cesse inlassablement de sculpter.
Ces mouvements convulsifs capturés en Europe et en Amérique Centrale sont un appel à expérimenter l’immobilisme, à ressentir le moment présent, détaché de nos pensées et du torrent confus qui nous en-toure.
Prendre conscience.
La fixation du temps, de l’espace et de la matière exprimée à travers ces œuvres, invite à la contemplation, la sérénité. Il s’agit non pas seulement de voir, mais comprendre, discerner, s’ouvrir à cet instant sus-pendu où se mêlent les sens et les paradoxes.
S’abandonner.
S’affranchir du papier, pénétrer l’imaginaire et se perdre dans les contrastes, les courbes abstraites. Puis faire corps, créer une intimité avec cette inlassable énergie pour enfin laisser son propre lyrisme s’égarer doucement dans les profondeurs de cette danse si délicate.
Transcender.

Photographe autodidacte, c’est après quelques années à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon et plusieurs voyages à travers le monde qu’une certaine obsession de la matière se développe dans l’imaginaire de Pendhore. Jouant avec les textures, les échelles, la perception, chaque photographie cherche à affranchir le spectateur du réel et interpeller nos sens, comme une passerelle nous permettant de ressentir l’équilibre entre l’instant présent et l’onirisme que procurent nos émotions.

L'exposition a lieu à la chapelle des Trinitaires où le port du masque est obligatoire.

pendhore@gmail.com
Site internet : www.pendhore.com
Facebook Pendhore (https://www.facebook.com/pendhore/)
Instagram @pendhore (https://www.instagram.com/pendhore/)