Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92
29 juin - 22 juillet

Eloge du Flou

Photos de Michel Wayer

Photos de Michel Wayer

Pendant les Rencontres de la Photographie, Michel Wayer, photographe, artiste digigraphe Epson, exposera une série d'images intitulée Eloge du Flou, en grand format en couleurs. Le flou caractérise la vie bien plus que le net, qui fige la réalité dans une représentation avec tous les plans nets, telle une nature morte, comme son nom l’indique. Dans la nature, les choses ne sont pas fixes et le flou en traduit les vibrations. Le flou frotte les choses entre elles, qui se confondent alors avec tout leur environnement. De ce fait le flou harmonise la vision, bien plus que la netteté ne le fait, puisqu’au contraire elle sépare tout. Donc nous voyons plus selon la vision floue, impressionniste, que selon la vision nette de l’art classique. D’ailleurs dans la représentation picturale, deux sortes de flou se distinguent : le flou inachevé, qui se retrouve dans l’esquisse ou dans l’impressionnisme, et le flou dilué ou le sfumato. Le premier est dû à un manque de quelque chose, tandis que le second est crée par un rajout de matière pour fusionner les tons.