Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

28 juin - 30 octobre

Exposition "OUI! Histoires de mariages, 18-21e siècles"

Le mariage, du 18e au 21e siècle, rencontres, alliances, célébrations et... suites. Autant d'histoires à raconter, à travers témoignages, objets, documents et musiques !

Le mariage, du 18e au 21e siècle, rencontres, alliances, célébrations et... suites.  Autant d'histoires à raconter, à travers témoignages, objets, documents et musiques !
Sébastien Normand, Cd13 - Museon Arlaten-musée de Provence

Du mardi au dimanche, de 10h à 18h.
Jusqu'au 30 octobre

Evoquer le mariage, c'est interroger son sens, ses rites, ses traditions, ses célébrations, d’hier à aujourd’hui, reflets des évolutions de la société... Mais dans cette expo, on parle aussi -bien sûr ! - d’amour, de désir et d’engagement ! De révolutions aussi, car ce tenace cérémonial, commun à toutes les cultures, ne cesse de se renouveler. Deux cents objets, des témoignages sensibles, une scénographie élégante, le cadre somptueux de la chapelle jésuite, un…juke-box : votre cœur ne doit plus balancer ! Venez dire « Oui ! » aux histoires de mariages du Museon Arlaten, voyage à travers les siècles et véritable « discours sur l’état de l’union ».

  • Le mariage comme rite de passage

« Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants » : ainsi s'achèvent bien des contes. En réalité, durant des siècles, le mariage n'est pas une promesse de bonheur. Il garantit avant tout la paternité.

Dans de nombreuses cultures, le mariage organise les relations sociales : il crée des liens entre différents groupes et organise la procréation, en évitant les unions consanguines.

Le mariage est également un moment charnière entre la jeunesse et l’âge adulte, un rite de passage, selon le terme du folkloriste français Arnold Van Gennep. Ce rite est resté durant des siècles un pilier de l’ordre social, garantissant la reproduction d’un modèle familial fondé sur une hiérarchie des sexes favorable au monde masculin, tout du moins en Europe et Méditerranée.

En France, le paysage matrimonial a cependant connu de vrais bouleversements en une cinquantaine d’années. Sous l’effet de profonds changements sociaux, se marier semble cesser d’être un impératif communautaire pour devenir une question de choix personnels. Si, aujourd’hui, le mariage reste un évènement chargé de sens, marque-t-il toujours le passage de la jeunesse à la maturité ? Comment ont évolué les rituels qui le caractérisent ?  

OUI ! Histoires de mariages, 18e-21e siècle propose une exploration (non exhaustive) des pratiques matrimoniales à partir des collections du Museon Arlaten, de prêts (Mucem, Musée de Salagon, Archives départementales des Bouches-du-Rhône) et d’histoires recueillies aujourd’hui, en Provence, de Salin-de-Giraud à Saint-Rémy-de-Provence, d’Arles à Port-Saint-Louis, de Marseille à Mérindol. **Du choix du conjoint à la cérémonie en blanc, jusqu’aux nouveaux modes d’union – et de désunions – le mariage se visite et se revisite ! **

  • Voyages en noces

La scénographie, élégante, est signée Marion Golmard. Au cœur de l’exposition, comme dans un banquet de mariage, vous passerez de table en table au fil d’un parcours, drôle de valse, en quatre temps : « S’allier/s’aimer », « S’engager », « Célébrer » et enfin « Il se marièrent … » (autrement dit : « mariage, suites et… fins »).

A chaque étape, avec objets, documents et montages audiovisuels, une mise en perspective historique, un rappel de rites oubliés ou au contraire bien vivaces, un point de vue ethnographique permettant de mesurer les évolutions.

Ce voyage en noces se termine dans les chapelles latérales, avec les témoignages recueillis par les équipes du musée dans le cadre de l’enquête-collecte ethnologique réalisée pour l’exposition. Car s’il y a bien une mutation fondamentale, c’est que le mariage et ses préparatifs tendent vers la personnalisation et l’affirmation d’individualités, par le biais de célébrations « sur mesure ». Mais le charme de l’ethnographie, c’est de savoir retrouver les fils qui relient quand même tous ces « OUI ! »… D’ailleurs, dans cette exposition comme dans tout bon mariage, tout finit en chansons : jetez une oreille, ou deux, dans la chapelle au juke-box !

Et vous, quelle serait votre histoire de mariage ?

Retrouvez toute la programmation culturelle autour de l'exposition sur https://www.museonarlaten.fr/le-programme-eteautomne