Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

6 novembre 2021 - 15 mai 2022

Ugo Schiavi - Gargareôn

Présentation des œuvres créées par l’artiste plasticien Ugo Schiavi au cours de sa résidence arlésienne, qui a commencé au début de l’année 2021.

Présentation des œuvres créées par l’artiste plasticien Ugo Schiavi au cours de sa résidence arlésienne, qui a commencé au début de l’année 2021.
Ugo Schiavi et Jonathan Pêpe, Main-Stream-Memory, 2021© Ugo Schiavi 2021

Ugo Schiavi

Gargareôn

6 novembre 2021 – 15 mai 2022

L'exposition consacrée à Ugo Schiavi, artiste plasticien spécialisé dans la sculpture et l'installation, s'inscrit dans la logique des monographies consacrées à des sculpteurs – Arman, César, Toni Grand etc. – organisées par le musée depuis les années 70.
Reçu en résidence à Arles tout au long de l'année 2021, l'artiste a produit des sculptures et installations inédites en lien avec l'architecture et la dimension mythologique de la ville, qui seront présentées dans les salles d'exposition du musée.

Les œuvres d’Ugo Schiavi se présentent comme des fragments de corps érodés par le temps, destinés à être redécouverts par les archéologues du futur. Par la technique du moulage, il entreprend une hybridation entre des sculptures repérées dans l’espace public ou des collections de musées, avec des éléments rapportés – comme des moulages de corps réels –, de façon à tisser ensemble un regard historique sur les œuvres du passé et une réflexion plastique sur la sculpture elle-même.

À mi-chemin entre la statuaire classique et de l’installation contemporaine, ses œuvres relèvent aussi d’un fonctionnement quasi-photographique : les notions d’empreinte, de copie, de positif et de négatif, les nuances de gris et le grain des matériaux employés, l’idée de temps et de mouvement figés, tout dans la sculpture d’Ugo Schiavi rappelle en effet le vocabulaire de la photographie, médium auquel le musée et la ville d’Arles sont attachés depuis plus de cinquante ans.

Ses recherches les plus récentes s’orientant vers des créatures hybrides et chimériques, elles trouvent un terreau fertile au musée, où les gargouilles du Grand Prieuré fonctionnent comme des leviers d’imaginaire. L’invitation à cet artiste répond donc à une double mission : renouer avec la politique d’exposition de sculpteurs contemporains initiée dans les années 50 (Zadkine, Richier) et amplifiée dans les années 70 à 90 (César, Arman, Grand, Pagès), tout en tissant des liens avec l’architecture des lieux et les autres médiums de la collection, en particulier la photographie.

Vendredi 19 novembre à 18h

Andy Neyrotti, commissaire de l’exposition vous propose une visite privilégiée.

Gratuit, sur réservation uniquement, avant le jeudi 18 novembre à 17h
au 04 90 49 37 58 ou reattu.reservation@ville-arles.fr