Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92
1 - 3 août

Festival Phare

Autour de la projection de courts-métrages du monde entier, plusieurs soirées festives, des conférences, un hommage à Agnès Varda

Autour de la projection de courts-métrages du monde entier, plusieurs soirées festives, des conférences, un hommage à Agnès Varda

La quatrième édition du Festival Phare se tiendra du 1er au 3 août 2019 au Théâtre Antique d’Arles, elle promet d’être festive, dansante et drôle. Le festival ambitionne de faire découvrir des courts métrages inédits de réalisateurs du monde entier et ainsi de participer à la diffusion de ce format créatif. Les courts métrages sont en compétition nationale et internationale dans les catégories suivantes : fiction, animation et documentaire. La soirée d’inauguration ouvrira le bal avec un Ciné-humour noir et des courts métrages caustiques sans oublier les Ciné-causeries qui viendront pimenter la programmation au 7e bar pour se terminer de manière festive, avec une nouveauté : un Pop Mashup Dancefloor présenté par le Mashup Film Festival. Le festival prendra ses quartiers d’été l’après-midi et proposera un Ciné-danse, une sélection de courts métrages consacrée à la danse, véritable fil rouge du festival. Une conférence sur les scènes de table dans l’histoire du cinéma débutera le Ciné-festin pour se poursuivre avec une sélection de courts métrages gouleyants et des très courts de l’école de cinéma d’animation d’Arles, MoPA. Le lendemain, un hommage à Agnès Varda sera proposé l’après-midi avec ses courts métrages rythmés dont Salut les Cubains ! La soirée de clôture diffusera les trois films primés : Phare des cinéastes, Phare des étudiants et Phare du public, et un ciné-concert en compagnie de Prieur de la Marne qui revisitera L’Enfer de Henri-Georges Clouzot. Il explorera les méandres de la jalousie de Marcel interprété par Serge Reggiani qui mêle réalité et fantasme face à la beauté troublante de sa femme incarnée par Romy Schneider.