Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92
Mercredi 24 juillet, 18h00

Gaston Bachelard. Avec Vincent Bontems

Un invité philosophe des sciences et poète pour nous parler de Gaston Bachelard. Vincent Bontems, directeur de recherches au CEA, est l’auteur de Bachelard, Les Belles Lettres, 2010.

Un invité philosophe des sciences et poète pour nous parler de Gaston Bachelard. Vincent Bontems, directeur de recherches au CEA, est l’auteur de Bachelard, Les Belles Lettres, 2010.
DNR

Un invité philosophe des sciences et poète pour nous parler de Gaston Bachelard. Vincent Bontems, directeur de recherches au CEA, est l’auteur de Bachelard, Les Belles Lettres, « Figures du savoir », 2010.

Bachelard

Gaston Bachelard (1884-1962), figure exemplaire de l’école laïque — boursier d’origine modeste, il finira par occuper la chaire d’histoire et de philosophie des sciences de la Sorbonne — est un penseur non conventionnel : s’appuyant sur une physique, une chimie et des mathématiques en pleine révolution, mais aussi sur Freud et Jung (réinterprétés), il a construit une épistémologie d’un rationalisme subtil qui a largement fait école, comprenant le progrès de la science comme une suite de discontinuités. Métaphysicien, il s’est opposé à Bergson sur le problème du temps, défendant une philosophie de l’instant contre sa philosophie de la durée. Il a aussi renouvelé l’approche de la poésie, en donnant une importance inédite à l’Imaginaire.

On examine ici l’œuvre foisonnante de Bachelard : son épistémologie, depuis l’Essai sur la connaissance approchée jusqu’au Matérialisme rationnel en passant par La Philosophie du non et Le nouvel esprit scientifique ; sa « métaphysique », ramassée dans L’Intuition de l’instant et La Dialectique de la durée ; sa poétique, depuis La Psychanalyse du feu jusqu’à La Poétique de la rêverie en passant par L’Eau et les rêves et La Poétique de l’espace.

On s’intéressera également à son rapport avec le Front populaire en 1936.

Vincent Bontems

Vincent Bontems est philosophe des sciences et des techniques, au Larsim, le laboratoire de recherche sur les sciences de la matière du CEA (Commissariat à l’énergie atomique). Il est l’auteur aux Belles Lettres de trois ouvrages : une biographie intellectuelle et poétique de Gaston Bachelard (2010), un ouvrage à deux voix sur Les idées noires de la physique (avec Roland Lehoucq, 2016) et récemment Au nom de l’innovation. Finalités et modalités de la recherche au XXIe siècle (2023). Il dirige la collection L’Âne d’or. Il a également édité plusieurs ouvrages, Bachelard et l’avenir de la culture: Du surrationalisme à la raison créative (Presses des Mines, 2018), ainsi que le grand texte de Bachelard, Le nouvel esprit scientifique (PUF, 2020).