Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

12 juin - 3 octobre

Graziano Arici "Now is the Winter of our Discontent"

Graziano Arici est un photographe italien installé à Arles depuis 2012. Sa production personnelle est exposée, pour la première fois, au musée Réattu.

Graziano Arici est un photographe italien installé à Arles depuis 2012.  Sa production personnelle est exposée, pour la première fois, au musée Réattu.
Série Le Grand Tour, Rome, 2019, appareil photographique numérique © Graziano Arici

GRAZIANO ARICI

Now is the Winter of our Discontent

12 juin – 3 octobre 2021

Né à Venise en 1949, Graziano Arici commence sa carrière de photographe à la fin des années 70. Il a collaboré avec les plus prestigieuses agences de presse européennes comme Grazia Neri à Milan, Sygma à Paris, AGEphotostock et Contacto en Espagne, Leemage à Paris, Eyewine à Londres et Focus en Allemagne. Il a été le photographe officiel du théâtre de la Fenice pendant près de vingt ans et a couvert également les biennales de Venise. En 2012, il s’installe définitivement à Arles, dont il est fait citoyen d’honneur en décembre 2018.
Tout au long de sa carrière, en parallèle des commandes reçues, il a développé une production personnelle, qui est exposée pour la première fois au musée Réattu. Intitulée Now is the Winter of our Discontent, « Voici l’hiver de notre colère », (première phrase du monologue du Richard III de Shakespeare, Acte I, scène 1), l'exposition présente une sélection de plus de 400 images provenant de séries – Caarnival, Intérieurs, Angels, Als der Kind Kind war, The Winter of our Discontent, Lost Objects, The State of things, Le Grand Tour, The Heart of Darkness – réalisées entre 1979 et 2020, qui constituent une archive d’un monde (Albanie, Allemagne, Angleterre, Bosnie-Herzégovine, Espagne, Etats-Unis, France, Géorgie, Italie, Kazakhstan, Russie, Slovaquie, Suisse), un « état des choses».