Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

10 novembre - 31 décembre

Itinérance

De natura rerum présente les photographies d’El Padre consacrées à la transhumance, dans le cadre de la manifestation « Bergers d’ici et d’ailleurs », organisée par le CIQ de l’Hauture (Arles).

De natura rerum présente les photographies d’El Padre consacrées à la transhumance, dans le cadre de la manifestation « Bergers d’ici et d’ailleurs », organisée par le CIQ de l’Hauture (Arles).
El Padre

De natura rerum présente les photographies d’El Padre consacrées à la transhumance, dans le cadre de la manifestation « Bergers d’ici et d’ailleurs », organisée par le CIQ de l’Hauture (Arles). Exposition du 4 novembre au 31 décembre 2021.

L’exposition, selon les mots du photographe

Itinérance… chose étrange que l’itinérance des hommes et des bêtes, nous menant matériellement aux extrémités de la terre et qui pourtant, fait aboutir nos chemins au cœur de nos intimités.

Le pied foule l’argile desséchée et fait de chaque avancée un soulèvement, une élévation de poussière… liturgie d’ascension. À la transhumance, l’homme ne craint pas d’être seul, il est aussi foultitude en marche vers le port qui attend. Berger des Causses ou des Alpilles, pâtre de la Crau… prophète des chemins, pasteur connaissant ses brebis et que chacune connaît…

Transhumant de sa vie, d’une vie en instance de voyage intérieur, il n’est point ici question de folklore. Au pas lent des bêtes, vous les bergers, pénétrez en douceur dans le temps… qui dure. Indispensable viatique pour y rencontrer la Présence.

Le photographe

Né en 1963, c’est dans les années 90 que Jean-Dominique El Padre commence la photographie. Son parcours l’a amené à photographier un certain nombre d’œuvres comme expression de la pensée humaine en mettant en relief : « le cri de l’homme à travers l’art », expressions de similaires échos selon les époques les arts et les styles. Après un regard naturaliste qui procède de l’émerveillement face à la nature, son travail photographique se tourne vers les activités des hommes et leur itinéraire. Il y voit une démarche qui ouvre à la profondeur de ce qui pourrait être fugitif et dont la Présence résonne. Par la photographie, il souhaite partager émerveillement et interrogation face à l’être humain. Sensible au japonisme, le choix systématique du noir et blanc manifeste simplicité et jaillissement. L’ensemble de ses tirages sont des tirages au charbon.
Peindre avec la lumière en ayant le regard pour pinceau tel est pour lui l’art photographique ! L’émerveillement, l’interrogation suscités par la photographie peut, comme tout art, humaniser jusqu’aux zones les plus profondes de l’être. Tout ce qui vient à la lumière devient lumière.

Les photographies sont en vente, au profit d’actions caritatives en direction des enfants handicapés et de leur accompagnement, choisies par El Padre.