Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

4 juillet - 25 septembre

Les Rencontres de la photographie

La 53e édition des Rencontres d’Arles

La 53e édition des Rencontres d’Arles

« Révéler le visible et l’invisible, témoigner, décrypter » c’est le rôle des photographes et du grand festival qui les accueille, selon les mots de son directeur, Christoph Wiesner. Cette année, au fil des 40 expositions, les Rencontres provoquent, bousculent les ordres établis et les idées reçues. Ainsi, l’exposition réalisée à partir de la collection Verbund qui réunit le travail de 72 femmes artistes pour laquelle la photographie a été un outil majeur d’émancipation. Il permet aussi de découvrir des oeuvres singulières (celle de Bettina Grossman, de Frida Orupabo, de Barbara Iweins), des regards sensibles sur l’humain, comme celui du photographe ghanéen James Barnor, ou encore des témoignages sur les attaques portées à la nature.
Laboratoire de soutien à la création, le festival poursuit aussi sa relecture de l’histoire, avec deux expositions majeures : l’une consacrée à Lee Miller, personnalité singulière, photographe de studio et de guerre et l’autre réalisée à partir des archives du Musée international de la Croix-Rouge, qui porte un regard critique sur 160 ans d’imagerie humanitaire. Les Rencontres nous invitent, une fois de plus, à nous aventurer hors des sentiers battus.

Les nuits
Lundi 4 juillet
Grande soirée d’ouverture, à partir de 20 h sur les bords du Rhône, collège Mistral, place Lamartine (entrée libre).

Du mardi 5 au vendredi 8 juillet
Tenk en escale à Arles
Projections de films avec la plateforme consacrée aux documentaires, Tenk, cour Fanton.

Mardi 5 juillet
Quinzequinze Te Po Horora’a Varua, hommage à Olivier Etcheverry, prix du livre, Babette Mangolte, l’Ecole de Kharkiv, à 22 h au théâtre antique.

Mercredi 6 juillet
Arte, 30 ans, projection de deux documentaires : « Lee Miller, mannequin et photographe de guerre » et « Guy Bourdin : créateur d’images », à 22h à Croisière.

Jeudi 7 juillet
Photo slam, une nouvelle génération, à 22h au théâtre antique.

Vendredi 8 juillet
Le Live magazine des Rencontres, James Barnor, prix de la photo Madame Figaro, prix Louis Roederer, à 22h au théâtre antique.

Samedi 9 juillet
Nuit de l’année, projections, food trucks, concerts… A 22h aux Papeteries Etienne.

Du 4 juillet au 25 septembre
www.rencontres.arles.fr