Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92
19 octobre - 29 décembre

Nouvel accrochage des 10 ans d’acquisitions

Une exploration des collections du musée Réattu en revenant sur les grandes acquisitions de dessins, de gravures et d’estampes qui ont rythmé ces dix dernières années.

Une exploration des collections du musée Réattu en revenant sur les grandes acquisitions de dessins, de gravures et d’estampes qui ont rythmé ces dix dernières années.

Nouvel accrochage des 10 ans d’acquisitions du musée Réattu

Partie 2 : Arts graphiques - du 19 octobre au 29 décembre 2019

Le musée poursuit l’exploration de ses riches collections en revenant sur les grandes acquisitions de dessins, de gravures et d’estampes qui ont rythmé ces dix dernières années.

Territoires d’expression libre ou extensions naturelles du travail de peintre, de sculpteur ou de couturier, le dessin et la gravure constituent souvent la part la plus personnelle de l’œuvre des artistes, qui choisissent régulièrement le musée Réattu pour conserver leurs fonds et les transmettre au plus grand nombre.

C’est pourquoi d’importants ensembles graphiques d’artistes liés à l’histoire du musée rejoignent régulièrement les collections, perpétuant le goût du dessin contemporain transmis au début des années 1970 par Pablo Picasso. Entre 2009 et 2019, le musée a ainsi bénéficié de grandes donations, que l’accrochage reflète à travers une sélection d’œuvres provenant des gravures de la donation de Jacques Clauzel, des sculptures et dessins (intimement liés) de la donation d’Evelyn Ortlieb, des dessins « post paratoires » de Max Charvolen ou des peintures et gravures de Germaine Pratsevall... Des dépôts d’œuvres importants viennent aussi faire écho aux collections permanentes, comme les 67 dessins de robes haute couture de Christian Lacroix, œuvres fragiles dont une sélection est ressortie des réserves pour l’occasion.

Vendredi 25 octobre à 18 h : autour de l’accrochage « 10 ans d’acquisitions partie 2 », le musée Réattu vous propose une rencontre privilégiée avec Andy Neyrotti, commissaire de l'exposition.

Gratuit, sans réservation. Dans la limite des places disponibles