Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92
Vendredi 6 mars, 18h30

Rencontre avec Miyako Slocombe, traductrice de manga japonais

Pour la 3e édition du festival Arles se livre, et dans le cadre de son cycle de rencontres "Passage de l'étranger", l’association ATLAS reçoit Miyako Slocombe, traductrice de mangas japonais.

Pour la 3e édition du festival Arles se livre, et dans le cadre de son cycle de rencontres "Passage de l'étranger", l’association ATLAS reçoit Miyako Slocombe, traductrice de mangas japonais.

Dans le cadre de la 3e édition du festival Arles se livre et pour célébrer l’Année de la BD 2020, l’association ATLAS reçoit au Collège international des traducteurs littéraires la traductrice Miyako Slocombe qui évoquera l’une de ses spécialités : le manga japonais.

Si le manga est devenu l'un des types de bandes dessinées les plus lus en France, sa traduction reste une étape cruciale pour la compréhension et l’appréciation des lecteurs francophones.

Miyako Slocombe a traduit près de 120 mangas, notamment les séries Chiisakobé (Le Serment De Shigeji), de Minetarô Mochizuki (Prix Asie ACBD 2016, Prix de la série 2017 au festival international de la bande dessinée d’Angoulême, nommé au Prix Konishi 2018) ; La Cantine de minuit, de Yarô Abe (Prix Asie ACBD 2017, Prix de la traduction des 31e Bédéis Causa - Festival Québec BD) ou Je suis Shingo, de Kazuo Umezu (Prix du patrimoine 2018 au festival d’Angoulême) pour les éditions du Lézard Noir.

Lors de cette rencontre, elle évoquera les spécificités et contraintes du genre – nombre de signes limité, traduction des onomatopées, rapport texte/image, etc. – tout en les comparant avec ses autres activités de traductrice dans les domaines de la littérature, du sous-titrage de films ou du sur-titrage pour le théâtre.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

> En savoir plus