Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Vendredi 3 février 2023, 18h30

Pourquoi détruit-on la planète?

Des raisons souvent ignorées qui tiennent au fonctionnement de notre cerveau.

Des raisons souvent ignorées qui tiennent au fonctionnement de notre cerveau.

L'université populaire du pays d'Arles (L'UPOP'Arles), en partenariat avec Pays d’Arles en transition et Changeons d’avenir vous proposent une conférence-débat sur : " Pourquoi détruit-on la planète ? Des raisons souvent ignorées qui tiennent au fonctionnement de notre cerveau", par Thierry Ripoll, professeur en psychologie cognitive à l'Universté d'Aix-Marseille.
Aux origines de son histoire, l’Homme fut une espèce souvent en danger d’extinction. C’est son extrême socialité et la puissance de son système cognitif qui lui ont permis de survivre malgré ses faibles capacités physiques et sa grande vulnérabilité. Avec le temps, le frêle mammifère à gros cerveau devint un terrible prédateur et un terrible destructeur, si bien qu’aujourd’hui le problème fondamental auquel nous sommes confrontés est celui de préserver notre planète. D’une manière fondamentale le
problème est que notre cerveau a évolué pour faire face à l’environnement du Paléolithique. Mais depuis la révolution néolithique, nous avons inventé un nouvel environnement auquel nous ne sommes plus adaptés. C’est là le nœud de nos difficultés. Ce sera l’objet de cette conférence de les analyser à la lumière des travaux les plus récents en psychologie, neurosciences, anthropologie, éthologie et économie.
Thierry Ripoll est Professeur de Psychologie Cognitive et membre du Laboratoire CNRS de Psychologie cognitive à L’Université d’Aix-Marseille. Ses recherches ont porté successivement sur le raisonnement, la mémoire, la perception et l’attention et ont été conduites en relation avec les développements actuels en neurosciences et en
Intelligence Artificielle. Son approche dite de philosophie expérimentale consiste à
explorer les représentations intuitives et non savantes de problèmes philosophiques
majeurs, notamment celui de la relation esprit/matière/cerveau et celui du libre arbitre.