Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

9 septembre - 8 octobre

Quantum Switch

Quantum switch est le point de départ d’une série d’installations nommées « Empreintes de film » qui aborderont les thèmes de la science-fiction, de l’amour et de la nature.

Quantum switch est le point de départ d’une série d’installations nommées « Empreintes de film » qui aborderont les thèmes de la science-fiction, de l’amour et de la nature.
Joséphine Flasseur

Quantum switch est le point de départ d’une série d’installations nommées « Empreintes de film » qui aborderont les thèmes de la science-fiction, de l’amour et de la nature.

Joséphine Flasseur débute cette série par la mise en scène plastique d’un véritable récit de science-fiction se fondant sur une découverte scientifique majeure : le « switch quantique ». Il a été démontré que l’ordre temporel des événements disparaît, à très petite échelle. En d’autres termes, en physique quantique le futur peut influencer le passé. Toutes les notions qui fondent notre rapport au temps sont alors bouleversées.

Quantum Switch se fait synthèse de ce récit en présentant les traces du film rêvé. Joséphine Flasseur expose ici les preuves concrètes de son existence au sein d’un lieu symbolique, historique et religieux : Le temple protestant, à Arles.

Véritable projet immersif, l'artiste nous plonge dans un univers mystique par la diffusion d’une bande-sonore mêlant les bruits des craquements du ciel, le souffle du vent, ainsi que les voix enregistrées de physiciens expliquant l’expérience quantique et d'archéologues évoquant les traces du futur dans le passé.

À l’occasion de cette installation le film court-métrage « IOM SE UT » de Joséphine Flasseur sera projeté en exclusivité.