Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Samedi 23 octobre, 17h00

Jean-Paul Demoule : Préhistoire et actualité

Nous recevons Jean-Paul Demoule, samedi 23 octobre à 17h, à l’occasion de la parution de "La préhistoire en 100 questions" (Tallandier, août 2021).

Nous recevons Jean-Paul Demoule, samedi 23 octobre à 17h, à l’occasion de la parution de "La préhistoire en 100 questions" (Tallandier, août 2021).
Nicolas de Lavergne / De natura rerum

Nous recevons Jean-Paul Demoule, samedi 23 octobre à 17h, à l’occasion de la parution de La préhistoire en 100 questions (Tallandier, août 2021), mais aussi des autres ouvrages qui paraissent en format plus accessible (Une histoire des civilisations, Trésors archéologiques, L’Europe archéologique) ou auxquels il a participé (Les Mondes de l’esclavage).

On ne présente plus Jean-Paul Demoule, archéologue et préhistorien, arlésien, premier président de l’INRAP. Nous sommes à chaque fois très heureux de le recevoir.

La préhistoire en 100 questions, Tallandier, août 2021

Pourquoi les espèces humaines ont-elles évolué ? Pourquoi Homo erectus est-il sorti d’Afrique ? Qui a inventé le feu ? Quand et comment Sapiens a-t-il conquis la Terre ? Pourquoi Néandertal a-t-il disparu ? Comment étaient organisées les sociétés préhistoriques ? Continuons-nous à évoluer ? Aurait-on pu rester à la préhistoire ?
Il y a 5 000 ans, nous vivions encore dans la préhistoire. Ainsi, nous autres Homo sapiens avons émergé en Afrique il y a quelque 300 000 ans et avons passé plus de 98 % de notre existence vivant de chasse, de pêche et de cueillette.

En 100 questions très claires et en s’appuyant sur les recherches les plus récentes, Jean-Paul Demoule raconte l’épopée des nombreuses espèces humaines successives, dont on ne cesse de trouver de nouvelles, leurs migrations et leurs mélanges. Il décrit leurs inventions – les outils, le feu, l’art, l’alcool, les armes, la roue, etc. –, leur alimentation, leurs vêtements, leur sexualité, leurs croyances, leurs maladies, leurs organisations sociales, leurs chefs. Enfin, il explique comment les humains, en inventant l’agriculture au Néolithique, firent exploser leur nombre, débouchèrent sur les premières villes et l’écriture, inaugurant un nouveau mode de vie dont l’Anthropocène n’est que l’une des nombreuses répercussions.