Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Jeudi 2 mars 2023, 12h30

Une heure, une œuvre

Focus sur le travail d'Otobong Nkanga, plasticienne et performeuse nigérienne. L’échange se poursuit lors d’un déjeuner sous forme de pique-nique fourni par la Fondation.

Focus sur le travail d'Otobong Nkanga, plasticienne et performeuse nigérienne. L’échange se poursuit lors d’un déjeuner sous forme de pique-nique fourni par la Fondation.
Otobong Nkanga, Le poids des cicatrices, 2015

Passez un moment convivial avec une des médiatrices de la Fondation Vincent van Gogh Arles !

Elles vous proposent d’explorer le travail d’un·e artiste
de l’exposition, lors d’une conférence d’une demi-heure.

L’échange se poursuit autour d’un déjeuner fourni par la Fondation.
Inscription obligatoire par email : reservation@fvvga.org
15 participants max.

Bio : OTOBONG NKANGA Née en 1974 à Kano (Nigeria)
Otobong Nkanga est plasticienne et performeuse. Après avoir suivi des études au Nigeria, aux Beaux-Arts de Paris et à Amsterdam, elle vit désormais à Anvers, en Belgique. S’intéressant aux questions de territoire, d’architecture et d’environnement, qu’elle aborde à travers des oeuvres plastiques (tapisseries, dessins, installations), elle active régulièrement ses productions grâce à des performances dont elle est souvent la protagoniste. Ses choix de matériaux, de motifs et de couleurs lui permettent de soulever des problématiques liées à l’utilisation de nos ressources naturelles. L’artiste interroge également notre histoire collective, mais aussi son écriture et sa narration, en tissant des réseaux et des liens entre différents éléments et motifs. Il en émane une oeuvre critique qui ébranle les rapports de domination structurels liés à l’histoire, au corps, à la politique et à l’économie. Nkanga s’attache à utiliser la méthode forensique, habituellement liée au domaine de l’investigation criminelle et judiciaire, qui permet de cerner un sujet de la manière la plus exhaustive possible en croisant les analyses de différentes disciplines scientifiques.

Son travail a été présenté à la Tate Modern à Londres (2012), à la Biennale de Venise (2019), au musée d’art moderne Louisiana au Danemark (2019), à la Kunsthaus Bregenz (2021) ainsi qu’au Castello di Rivoli à Turin (2022).

Photo :
Otobong Nkanga, Le poids des cicatrices, 2015
Textiles (viscose, laine, mohair et coton) et impression sur dix plaques de Forex. 253 × 612 cm
Collection JMD, Hong Kong
Courtesy : l'artiste et Galerie In Situ Fabienne Leclerc