Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Les institutions culturelles et les associations adaptent leur programmation pour vous accueillir en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Jeudi 6 octobre, 12h30

"Les Sourciers, Le film - Après l'avant première"

L'exposition scenographique de Jordan Reclus, diplomé en Expression Plastique à l'E.S.A.P. de Monaco, nous emmene dans sa recherche experimentale sur les sources d'eaux, entre fiction et realité.

L'exposition scenographique de Jordan Reclus, diplomé en Expression Plastique à l'E.S.A.P. de Monaco, nous emmene dans sa recherche experimentale sur les sources d'eaux,  entre fiction et realité.
Jordan Reclus / Galerie Itinérante

L​a Galerie Itinérante est un galerie d'art contemporaine crée en 2001 au sein de la Formation Universitaire Professionnalisée en Administration des Istitutions Culturelles dans l'antenne arlesienne de l'Université d'Aix-Marseille pour contribuer à la professionnalisation des étudiantes tant ceux de la susmentionée Faculté que les diplômés des école d'arts du territoire.

Jordan Reclus a grandi à Monaco, entouré d’une mer d’eau salée. Pourtant, c’est la
douceur de l’eau de source qui l’interpelle : celle que l’on boit, celle qui nous lave, celle
qui abreuve nos habitats sans que l’on ne sache exactement d’où elle vient.
Sensibilisé dès son plus jeune âge à la valeur de cet étrange – et néanmoins bien
connu –, précieux liquide, il mène ses recherches expérimentales en jouant de fiction.
Il se penche sur cette matière vitale que tout le monde use sans réellement pouvoir
l’expliquer, et décide de la sonder. C’est le point de départ d’une série d’évènement
mystérieux où se rencontrent un sourcier, une ingénieure des eaux, une entreprise
ésotérique et une nature qui pourrait se montrer hostile à celui/celle qui ne la connait
pas.
Est-ce que ce qui est raconté est réel ? Fable urbaine ou légende contemporaine ?
Cette source cherchée puis trouvée, existe-t-elle ? Ces morceaux de films et ces objets
usuels disposées en sont-ils la preuve ? Le doute s’immisce alors que l’intrigue avance.
Texte de Sandra Barré (extrait)