Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

En raison du confinement national l'ensemble des manifestations prévues du 30 octobre au 1er décembre 2020 sont annulées ou reportées.

9 août - 27 septembre

Vibrations

" Vibrations " est une exposition collective, proposée par la Ville. Elle réunit l'univers des photographes Régine Chiffe, Pendhore, Gérard Touren, Daniel Robles.

" Vibrations " est une exposition collective, proposée par la Ville. Elle réunit l'univers des photographes Régine Chiffe, Pendhore, Gérard Touren, Daniel Robles.

"Vibration"
Daniel Roblès a photographié les paysages d'Oaxaca là où vivent les descendants de l’ancien peuple zapotèque.
A travers ces clichés, dans ce paysage, nous nous trouvons suspendus entre le ciel et la terre, la vie et la mort, l’ombre et la lumière. Ces dualités sont ancrées dans nos attitudes, notre mode de vie et ont profondément affecté l'attention de Daniel Robles en tant que photographe :" je m’efforce de créer des liens entre différentes contradictions comme la présence de couleurs ou leur absence, l’obscurité et la lumière ou encore l’espace vide et occupé... pour tenter de les unifier".
Site internet : www.danielroblescruz.com
Réseaux sociaux : Facebook Daniel Robles Fotografo (https://www.facebook.com/DanielRoblesArt/

" Ames arboricoles " de Régine Chiffe. La photographe réside au cœur du delta de la Camargue où elle est née en 1961. Depuis toujours en communion avec la nature et les énergies du vivant elle cherche la lumière furtive qui sublime les couleurs et les contours. Son regard est tout autant celui du photographe que celui du peintre ou du sculpteur. Après la prise de vue, elle laisse les images cheminer vers les confins de l’imaginaire, puis s’imbriquer jusqu’à se fondre, calque après calque, dans un tableau pictural sans jamais s’offrir à la palette du peintre. Elle aime communiquer d’âme à âme et réveiller ou éveiller cette essence lumineuse trop souvent tapie dans nos tréfonds, car c’est elle qui colore notre existence, elle est notre force de vie, de résilience.
Site internet : www.atchikninaartetbien-être.com
Réseaux sociaux : www.facebook.com/AtchikNina/

" Disarray " de Pendhore. Le projet Disarray (« Confusion ») est une ode à la complexité et l'imperceptibilité du mouvement de l’eau. Ce mouvement unique et imparfait, aussi perpétuel qu’infime, ce mouvement chaotique, cette force indomptable, fascinante, que le hasard ne cesse inlassablement de sculpter.
Photographe autodidacte, c’est après quelques années à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon et plusieurs voyages à travers le monde qu’une certaine obsession de la matière se développe dans l’imaginaire de Pendhore. Jouant avec les textures, les échelles, la perception, chaque photographie cherche à affranchir le spectateur du réel et interpeller nos sens, comme une passerelle nous permettant de ressentir l’équilibre entre l’instant présent et l’onirisme que procurent nos émotions.
pendhore@gmail.com
Site internet : www.pendhore.com
Facebook Pendhore (https://www.facebook.com/pendhore/)

" Le train des Dalits ' de Gérard Touren. Dans la gare gigantesque de Delhi, des dizaines de trains, du Maharaja Express aux étourdissant trains locaux remplis à ras bord et jusque sur leur toit quittent les quais bondés pour des traversées aussi diverses et spectaculaires que l’est la société indienne. Parmi eux, Gérard Touren s’est arrêté sur les moins luxueux, les chair car de la classe générale et les visages de ceux qui viennent s’entasser dans ces wagons.
Gerard Touren est un photographe indépendant basé à Paris. Il photographie le quotidien, le banal, l’insignifiant, le plus souvent au travers de portraits de rue, pris aux détours des grandes capitales du monde.
Derrière un geste, une attitude, une pointe de lumière dans le regard, chacun peut lire les traits de notre humanité partagée.
Site internet : www.gerardtouren.com
Facebook : https://www.facebook.com/gerard.touren
https://www.facebook.com/G.Touren.images