Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

En raison du confinement national l'ensemble des manifestations prévues du 30 octobre au 1er décembre 2020 sont annulées ou reportées.

Mardi 2 février 2021, 20h30

Y-Saidnaya

Ramzi Choukai fait entendre, par le théâtre, les témoignages forts de victimes de la répression en Syrie. Un spectacle proposé par le Théâtre d'Arles.

Ramzi Choukai fait entendre, par le théâtre, les témoignages forts de victimes de la répression en Syrie. Un spectacle proposé par le Théâtre d'Arles.

Ramzi Choukair, homme de théâtre syrien, partageait sa vie entre la France et la Syrie depuis le début des années 2000. Son dernier séjour dans son pays date de 2010 peu de temps avant la révolution. Il n’a jamais pu y retourner. Depuis la France, il a été le témoin impuissant de la destruction de son pays et de la toute puissance meurtrière du régime d’El Hassad.
Alors il a utilisé l’arme qu’il connait le mieux, le théâtre, pour faire entendre les voix de ce déchirement dans une trilogie.
Y-Saidnaya - du nom d’une des pires prisons syriennes - fait suite à X-Adra, pièce créée en 2018 où six militantes syriennes, toutes emprisonnées, racontaient l’enfermement et la torture. Pour ce second volet, Ramzi Choukair entremêle à nouveau les témoignages forts de victimes de la répression : hommes et femmes engagés, syriens, mais aussi turcs, libanais, de toutes confessions, musiciens, réalisateurs ou comédiens.
Dans la tradition des mille et une nuits, Ramzi Choukair prend le parti du récit à tiroirs, de ces histoires qui s’accumulent, rebondissent les unes avec les autres, et pourraient continuer toute la nuit. Ce n’est plus une guerre lointaine que ces hommes et femmes racontent, mais les rouages d’un système oppresseur, mortifère, dont les ravages s’étendent bien au-delà des frontières syriennes.

Durée estimée : 1h30 + bord de scène à l'issue de la représentation